Journée J-29

Plugin conçu par WPOptinForm

Aujourd’hui, 29ème jour avant l’accomplissement

Le décompte, comme à Cap Carnaveral, progresse d’une journée. Et va progresser inexorablement chaque jour, jusqu’au moment « 0 », suprême instant du démarrage de Noël.

Hier, je prévenais l’ensemble du monde de ce fabuleux jour marchand qu’il va falloir préparer avec amour. En effet, nos amantes, nos amants, nos enfants, nos petits enfants et toute la smala des cousins, cousines, amis, amies, …, nous attendent au tournant. Il nous est donc impossible de rater cette journée ultime qui, de fait est une nuit! Je vais donc m’efforcer de dresser une liste non exhaustive de tout ce qui reste à faire durant ces 29 petits jours. ô l’angoisse…

La liste

  1. Dresser une liste de toutes les personnes (famille, ami(e)s, collègues, …) que vous connaissez.
  2. Éliminer impitoyablement ceux à qui vous ne ferez jamais de cadeaux (patron, collègues hypocrites, maîtresses ou amants que vous avez répudiés, …). Cette contre-liste pourrait s’avérer plus longue que la première! Attention! Reprenez-vous! Vous n’êtes quand même pas aussi atrabilaire qu’on le dit…
  3. ESSENTIEL: regardez l’état de vos finances! Ceci vous évitera les poursuites d’huissiers mal intentionnés! SURTOUT ne cédez pas aux promesses alléchantes des sirènes bancaires qui vous proposent un petit emprunt dont le remboursement se fera au taux léger de 19,5 % étalé sur 6 mois! Là, y’a un truc du genre arnaque, non?
  4. Renseignez-vous. Qu’est-ce qui ne coûte pas cher et peut rapporter gros? Hein? Je vous le dis! Offrez une carte à gratter que vous aurez avant tout essayer. Gagnante, vous gardez. Perdante, vous offrez! Ben, faut pas être radin, mais faut pas qu’on vous confonde avec Rothschild!
  5. Ce cinquième point fera l’objet d’un développement demain!!

Tiens pour détendre l’atmosphère lourde de 29 jours restants, une petite histoire glanée dans mes archives.

Lettre à maman

Une mère rentre dans la chambre de sa fille qu’elle trouve vide. Sur le lit une lettre.
Elle imagine le pire en ouvrant la lettre :

Maman chérie,

Je suis désolée de devoir te dire que j’ai quitté la maison pour aller vivre avec mon copain. Il est l’amour de ma vie.
Tu devrais le voir, il est tellement mignon avec tous ses tattoos et son piercing et sa super moto.
Mais ce n’est pas tout ma petite maman chérie.
Je suis enfin enceinte et Abdoul dit que nous aurons une vie superbe dans sa caravane en plein milieu des bois.
Il veut beaucoup d’enfants avec moi, c’est mon rêve aussi.
Je me suis enfin rendu compte que la marijuana est bonne pour la santé et soulage les maux.
Nous allons en cultiver et en donner à nos copains lorsqu’ils seront à court d’héroïne et de cocaïne pour qu’ils ne souffrent pas.
Entre-temps, j’ espère que la science trouvera un remède contre le sida pour qu’Abdoul aille mieux.
Il le mérite vraiment tu sais.
Ne te fais pas de soucis pour moi maman, j’ai déjà 13 ans, je peux faire attention à moi toute seule et le peu d’expérience qui me manque, Abdoul peut le compenser avec ses 44 ans.
J’ espère pouvoir te rendre visite très bientôt pour que tu puisses faire la connaissance de tes petits enfants.
Mais d’abord je vais avec Abdoul chez ses parents en caravane pour que nous puissions nous marier.
Comme ça ce sera plus facile pour lui pour son permis de séjour.

Ta fille qui t’aime.

PS : Je te raconte des idioties maman, je suis chez les voisins !
Je voulais juste te dire qu’il y a des choses bien pire dans la vie que le bulletin scolaire que tu trouveras sur ta table de nuit.

======================================

La réponse du père

J’ai donné ta lettre à ta mère.
Elle a fait immédiatement un infarctus et nous avons dû l’hospitaliser. Les médicaments la maintiennent en vie.

Lorsque j’ai expliqué à nos avocats ce qui s’était passé, ils m’ont recommandé de te répudier.
Aussi tu n’es plus notre fille et nous t’avons retirée de nos testaments.
Nous avons mis à la poubelle toutes tes affaires et utilisons ta chambre comme débarras.
Nous avons aussi changé la serrure de la porte, il te faudra trouver un logement, mais n’essaie pas d’utiliser notre carte de crédit car nous l’avons annulée, ainsi que fermé ton compte bancaire (l’argent qu’il y avait dessus nous allons l’utiliser pour le traitement de ta mère).
N’essaie pas de nous appeler pour demander de l’argent, nous avons de toute façon résilié ton contrat de téléphone mobile.
Les jouets que tu gardais, tes instruments de musique, ta collection de CD et de photos, nous les avons vendus au voisin (celui dont tu disais qu’il te regardait par la fenêtre quand tu t’habillais).

Ah! bien sûr il te faudra trouver du travail, puisque nous n’allons plus payer pour toi ni tes études ni tes cours de musique.
Si tu ne peux trouver ni logement ni travail, je te conseille d’aller voir Paulo. C’est quelqu’un que j’ai connu à l’armée, je ne sais pas bien ce qu’il fait… mais je lui ai envoyé une photo de toi et il m’a dit qu’une fille comme toi n’aurait aucun mal à vivre de ses charmes, et qu’il pourrait t’aider.
Enfin j’espère que tu seras très heureuse dans ta nouvelle vie.

L’homme que tu appelais Papa.

PS : Ma chérie c’est une blague ! Je regarde la télé avec ta mère, qui se porte très bien.
Je voulais juste te montrer qu’il y a des choses plus graves que de passer les 8 prochaines semaines sans sortir, et sans regarder la télé à cause de ton mauvais bulletin scolaire et de ta petite blague

Enfin, mais c’est bon sang bien sûr, votre petit conte de Noël piaffe d’impatience! Voici donc la suite du jour.

 » … Or donc, médita notre petit renne, il serait bon que ce gros personnage tout rouge ne se paie pas trop ma tête ! Il me faut cogiter sérieusement, et, hélas, mon créateur a laissé quelques copeaux de bois dans ma pauvre tête.  Difficile, ce sera difficile de me concentrer suffisamment longtemps pour parvenir à une réflexion intéressante sur cette proposition alléchante ! »

C’est à cet instant précis qu’il constata, non sans un certain plaisir, que pour la première fois de sa vie d’être de bois et de copeaux, il venait d’avoir une pensée… Inutile de préciser qu’il en fut tout ébaubi bien que ce mot lui était inconnu encore quelques instants auparavant. Voici donc notre petit renne replongeant dans son futur destin d’être pensant comme disait le roseau.

« Ainsi cette chose quelque peu ridicule avec son énorme nez rouge d’alcoolique typique, me promet de me rendre vivant ! Là, je m’inquiète car il pourrait tout aussi bien me repasser sa cirrhose. Mais, bon, je ferai feu de tout bois pour éviter qu’il me repasse ses vices …  »

    Me voici dans quelques temps…

 

Et n’oubliez pas, demain la suite de mes aventures…

Partager c'est aussi faire partager ses contenus!

Ce contenu a été publié dans Fêtes diverses. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Journée J-29

  1. Ange.Descar dit :

    Je suis prêt à participer à l’élaboration d’articles sur votre blog.

  2. Gérard.Laponinte dit :

    Bravo. J’aime beaucoup votre blog.

  3. Mickaël.Roux dit :

    Bravo. J’aime beaucoup votre blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge